De beaux vainqueurs pour une belle édition

Tous les ingrédients étaient réunis dimanche pour que cette deuxième édition du semi di Portivechju soit placée sous le signe de la réussite. Une fréquentation en très nette hausse, avec 340 inscrits, quasiment 50% de plus de participants par rapport à la version 2022 qui fêtait le retour de l’épreuve sur le macadam corse, avec une organisation conjointe di A Cità di Portivechju et du club de l’ASPV Athlétisme.

Du côté des concurrents, on notait les présences de deux recordmen, avec sur le semi le Kenyan de l’ASPVA Duncan Kipkurgat Kiptanui (2h09 en 2015) et Sullivan Baralle sur 10 km (33’28 en 2018).

Autant dire que l’on attendait avec une certaine impatience le coup d’envoi des courses à 10 heures tant sur le port de commerce, pour les coureurs des 21 km, qu’à Palumbaghja, pour leurs petits copains du 10 bornes.

Sur le semi-marathon tous les regards étaient tournés vers le dossard 111 de Duncan Kipkurgat Kiptanui tenant du titre et qui apparaissait en haut de la liste des favoris, tant le Kenyan avait contrôlé la précédente édition, même sous la menace du Proprianais Christophe Brunerie.

Seulement voilà les éditions se suivent et ne se ressemblent pas. Pour cette version 2023, Duncan Kipkurgat Kiptanui en panne de jus n’a pu suivre le tempo imposé par Valentin Cuvellier qui l’a emporté en 1h13’09 à Santa Ghjulia. Chez les féminines, Marlène Lebrun, le jour de son anniversaire, s’est offert le gâteau mais surtout la cerise de la victoire avec un chrono en 1h38’49.

Sur le 10 kilomètres le scénario a été totalement différent, dans la mesure où Sullivan Baralle vainqueur en 2017 et 2018, même en petite forme, s’est adjugé une troisième couronne. Le Bastiais a, dès l’entame de la course, tenté l’échappée belle. Une initiative payante avec au bout de la longue descente de Santa Ghjulia un succès assorti d’un temps de 35’16 avec 1’35 d’avance sur son Dauphin Léo Morgana.

Toujours sur cette distance mais dans les rangs des féminines, la victoire a été plus longue à se dessiner. La triathlète ajaccienne Hélène Castelli est montée sur la plus haute marche du podium avec un temps de 50’34. Une première place acquise de haute lutte tant l’athlète de la Rive Sud d’Ajaccio Christel Murroni a longtemps été pressante ne terminant qu’à 14 secondes de la lauréate 2023.

Au-delà des seules performances, le semi du Portivechju avec ce record de participation est reparti sur de très bonnes bases.

Il ne reste plus qu’à patienter un an pour la prochaine édition.

Retrouvez les résultats complets sur https://my.raceresult.com/ et l’ensemble des photos sur : https://www.portivechju.corsica/album/semi-marathon-portivechju-2023/

Le Top 3

– 10 km:

Dames : 1. Hélène Castelli 1ere M0F 50’34, 2. Christel Murroni 1ere M3F 50’48, 3. Juliette Guilbaud 1ere SF 51’37

Messieurs : 1. Sullivan Barrale 1er M0H 35’16, 2. Léo Morgana 1er SH 36’51, 3. Julien Guyet 2e SH 37’54

– Semi-marathon:

Dames : 1. Marlène Lebrun 1ere SF 1h38’49, 2. Elsa Casadesus 1ere M0F 1h41’02, 3. Chloé François 2e SF 1h42’43.

Messieurs : 1. Valentin Cuvellier 1er SH 1h13’09, 2. Duncan Kipkurgat-Kiptanui 1er M0H 1h16’27, 3. Anthony Quilici 2e M0H 1H17’04

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *